Forum de la Resistance Nationale

Forum de la resistance face à la forfaiture de l'imposteur Elyséen actuel.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme des Institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Jeu 1 Mai - 11:43

Que connaît Sarko aux armées ?

Il ne sait même pas qu'on salue le drapeau, pauvre !

Et c'est ce gugusse qui décide qui doit aller se battre ou non, qu'il montre l'exemple en y envoyant ses fils, c'est un citoyen qui doit être un modèle, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Jeu 1 Mai - 11:52

Citation :
La devise de la République est " Liberté, Égalité, Fraternité".

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple

Les députés UMP sont en train de nous faire croire qu'ils ne voteront pas pour, en faisant leur cinéma comme d'habitude pour faire croire au peuple qu'ils le représentent.

En fait et c'est normal ,ils disent qu'ils ne voteront pas le texte dans l 'éta, ils veulent quelques amendements pour faire mousser le débat aux assemblées et faire du spectacle.

En fait , ils voteront quand même avec leur collègues du même bord , les socialistes.

Tout le monde est complice, y compris MORIN et surtout lui , le champion du retournement de veste et de la trahison .

A ce fameux nouveau centre, Sarkosy n 'a-t-il pas fait modifier la loi organique électorale pour permettre au nouveau centre de prétendre aux subventions de l 'état ?

Avec Sarkozy, les députés godillots font tout et votent tout sans passer par l 'avis du peuple .

Ainsi va la France, sans frontière, sans réferences au peuple, et bientôt sans mémoire collective nationale .

C'est ainsi que le fascisme agit pour assoir son pouvoir absolu : banaliser toutes les valeurs qui rappellent la république et la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: copè   Jeu 1 Mai - 12:34

A ce jour, le groupe UMP que dirige Copè, ne votera pas ce texte dans l'ètat, c'est sur .

Copè en veut à Sarko.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Jeu 1 Mai - 12:46

fremondiere a écrit:
A ce jour, le groupe UMP que dirige Copè, ne votera pas ce texte dans l'ètat, c'est sur .

Copè en veut à Sarko.

En êtes vous si sur Monsieur Frémondiére, car si ma mémoire est bonne, J.F. Copé est actuellement président de la commission « pour une nouvelle télévision publique » qui a pour but de mettre en place la suppression de la publicité des chaînes publiques proposée par Nicolas Sarkozy.

Drôle de façon d'en vouloir, à l'imposteur Elyséen Rolling Eyes

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Jeu 1 Mai - 13:12

« pour une nouvelle télévision publique »

La fameuse idée soufflée par TF1 pour avoir le monopole de la publicité ,juste un petit service rendu au parrain, c'est le cas de le dire.
ça ne vous rappelle rien , parrain ? ça sent la mafia et le système mafieux.

Alors ,il est tout à fait normal que tout ce qui s'assemble se ressemble .

Mais aussi une télévision publique qui dépend uniquement du financement
de l 'état, c'est à dire notre argent, et qui sera aux ordres du pouvoir en place ,naturellement , quitte à faire payer la redevance au plus de 65 ans et taxer le contribuable de 30 % en plus qui normalement était assuré par la PUB.

Un moyen de propagande totalement financé par les français pour leur donner autant de gifles qu'ils le méritent, en 2012 et après 2012 aussi, s'il le faut .

Car , ils feront la même connerie , j 'en suis sûr !

Avec Rachida Dati ,comme premier ministre et Fatiha Amara comme ministre d'état ministre de l 'intérieur ,chargée de nettoyer la France au Karcher, c'est à dire karcheriser les français aux yeux bleues, les blancs quoi .

Ils ont voté Sarko, non ?

M Copé est vice président de l 'UMP non, il a accepté que le président reste le président même président de la république et de tous les français , non !
N'est-ce pas remarquable , tout ça !

Copé,Lui aussi , il a voté SARKOZY, non ?

Pauvre France !
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Pour une nouvelle télévision publique   Jeu 1 Mai - 14:38

Un lien si vous voulez en savoir plus sur :

- La commission pour une nouvelle télévision publique

C'est assez édifiant Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Jeu 1 Mai - 17:45

fremondiere a écrit:
A ce jour, le groupe UMP que dirige Copè, ne votera pas ce texte dans l'ètat, c'est sur .

Copè en veut à Sarko.

Un article qui confirme l'affirmation de Monsieur Frémondière :

- Rencontre Copé-Ayrault sur la réforme des institutions mardi à l'Assemblée

Citation :
Au lendemain d'une réunion très houleuse sur cette réforme des députés UMP, qui n'entendent pas voter le texte gouvernemental "en l'état", "les choses sont en train de se débloquer", y compris avec l'opposition, a affirmé Jean-François Copé.

Nous en prenons note ...........

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Ven 2 Mai - 8:18

La réforme de nos institutions, est sous les feux de l'actualité, cette réforme adoptée en conseil des Ministres derniérement, l' a été, suite aux propositions de la Commission Balladur

Ce rapport de 98 pages, comporte 3 Chapitres englobant 76 propositions.

- Chapitre I : Un pouvoir exécutif mieux contrôlé (page 09 à 29)

- Chapitre II : Un Parlement renforcé (page 30 à 68)

- Chapitre III : Des Droits nouveaux pour les citoyens (page 69 à 97)

Je vous propose de commenter avec moi, ces différents chapitres, et vous verrez que quelque part nos parlementaires veulent nous rouler dans la farine, en nous faisant croire qu'ils ne veulent pas "voter le texte en l'état".

A vous lire.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.


Dernière édition par Démocrate le Sam 3 Mai - 6:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 2:10

Chapitre I : Un pouvoir exécutif mieux contrôlé (page 09 à 29)

"Un pouvoir exécutif mieux contrôlé", selon le comité Balladur-Lang


Aidez-nous à informer les citoyens, le régime qu’on nous prépare est très dangereux !


Mercredi 23 avril 2008.

Le conseil des ministres a approuvé le projet de réforme de la Constitution française. Le projet de révision constitutionnelle, présenté ce matin en conseil des ministres, reprend la quasi-totalité des propositions faites à l’automne dernier par le comité Balladur

Bravo ! Le comité Balladur a fait un excellent travail : l’opération « camouflage de l’extension des pouvoirs présidentiels » est parfaitement réussie. Même des observateurs avertis s’y laisseraient prendre. A n’en pas douter, certains membres du comité, de bonne foi, sont eux-mêmes convaincus d’avoir renforcé les pouvoirs du Parlement face au Président. D’autres ont dû taire leur opposition. Pourquoi les discussions internes au comité sont-elles tenues secrètes ?

De fait, les membres du comité ont savamment disposé de nombreuses propositions, souvent empruntées aux meilleurs manuels de droit constitutionnel, pour faire oublier la petite phrase qu’ils suggèrent incidemment de rajouter à l’article 5. Soixante-dix propositions pour cacher sept mots assassins. Soixante-dix pistolets à bouchon généreusement présentés aux parlementaires, aux juges, aux citoyens, pour masquer le char d’assaut offert au Président. Soixante-dix bouquets de fleurs pour camoufler un renforcement de l’autoritarisme présidentiel.

Comme ils semblent innocents, ces sept mots ! Juste 7 petits mots rajoutés à l’article 5 qui énonce la mission du Président : « il définit la politique de la nation ». Ils sonnent avec la clarté d’une évidence. Un mot est supprimé à l’article 20 : le Gouvernement ne détermine plus la politique de la nation, il se contente de la conduire. On a l’air de se contenter d’aligner la règle sur la pratique. Ainsi, le Président ne violera plus la Constitution quand il dirigera lui-même tous les pouvoirs. Il ne fera que son devoir. Voilà un principe de gouvernement d’une grande simplicité. Si les chefs d’entreprise violent la loi en matière commerciale, on modifie les lois pour leur laisser les coudées franches. Si les employeurs jettent les employés comme des Kleenex en violant le code du travail, on modifie le code du travail pour faciliter les licenciements. Si le Président viole la Constitution en confisquant les pouvoirs du Gouvernement, on révise la Constitution pour lui attribuer personnellement la direction de la politique nationale.....Lire la suite de l 'article

"Un pouvoir exécutif mieux contrôlé", selon, le comité Balladur-Lang

Texte en vigueurProposition du Comité
Article 5
Le Président de la République veille au respect
de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le
fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que
la continuité de l'Etat.
Il est le garant de l'indépendance nationale, de
l'intégrité du territoire et du respect des traités.
Article 5
Le Président de la République veille au respect
de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le
fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que
la continuité de l'Etat.
Il est le garant de l'indépendance nationale, de
l'intégrité du territoire et du respect des traités.
Il définit la politique de la Nation.
Article 20
Le Gouvernement détermine et conduit la
politique de la Nation.
Il dispose de l'administration et de la force
armée.
Il est responsable devant le Parlement dans les
conditions et suivant les procédures prévues aux
articles 49 et 50.
Article 20
Le Gouvernement conduit la politique de la
Nation.
Il dispose à cet effet de l'administration et de la
force armée.
Il est responsable devant le Parlement dans les
conditions et suivant les procédures prévues aux
articles 49 et 50.
Article 21
Le Premier Ministre dirige l'action du
Gouvernement. Il est responsable de la Défense
nationale. Il assure l'exécution des lois. Sous réserve
des dispositions de l'article 13, il exerce le pouvoir
réglementaire et nomme aux emplois civils et
militaires.
Il peut déléguer certains de ses pouvoirs aux
ministres.
Il supplée, le cas échéant, le Président de la
République dans la présidence des conseils et comités
prévus à l'article 15.
Il peut, à titre exceptionnel, le suppléer pour la
présidence d'un Conseil des Ministres en vertu d'une
délégation expresse et pour un ordre du jour
déterminé.

Article 21
Le Premier Ministre dirige l'action du
Gouvernement. Il met en oeuvre les décisions prises
dans les conditions prévues à l’article 15 en matière
de défense nationale.
Il assure l'exécution des lois.
Sous réserve des dispositions de l'article 13, il exerce
le pouvoir réglementaire et nomme aux emplois civils
et militaires.
Il peut déléguer certains de ses pouvoirs aux
ministres.
Il supplée, le cas échéant, le Président de la
République dans la présidence des conseils et comités
prévus à l'article 15.
Il peut, à titre exceptionnel, le suppléer pour la
présidence d'un Conseil des Ministres en vertu d'une
délégation expresse et pour un ordre du jour
déterminé.

N.B. : Dans la colonne de droite figurent les textes constitutionnels que le Comité propose de
modifier. En gras apparaissent les modifications. En italique, seront mentionnées les modifications
proposées par le Comité mais présentées dans une autre partie du rapport.
13




Un président irresponsable devant le parlement ,qui a tous les pouvoirs et que personne ne peut questionner et un premier ministre exécutant ,sans pouvoir, responsable devant le parlement !
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 5:59

Ferdjani a écrit:
Aidez-nous à informer les citoyens, le régime qu’on nous prépare est très dangereux !

Tout à fait Monsieur Ferdjani, et je pense que vous devez réactiver votre site, afin que les citoyens s'informent et prennent connaissance de la mise en place de l'entreprise de démolition de notre constitution, et à long terme de la France.

Donc continuons à décortiquer et à commenter cette "réforme de nos institutions"

Revenons à la modification de l'article 21 :

Citation :
Article 21
Le Premier Ministre dirige l'action du
Gouvernement. Il met en oeuvre les décisions prises
dans les conditions prévues à l’article 15 en matière
de défense nationale. Il assure l'exécution des lois.
Sous réserve des dispositions de l'article 13, il exerce
le pouvoir réglementaire et nomme aux emplois civils
et militaires.

En vous rendant à la page 18 de ce "rapport" vous trouverez le texte en vigeur de cet article :

Citation :
Article 13
Le Président de la République signe les
ordonnances et les décrets délibérés en Conseil des
Ministres.
Il nomme aux emplois civils et militaires de
l'Etat..............

A cet article il a été rajpouté ceci :

Citation :
Une loi organique fixe la liste des emplois,
autres que ceux mentionnés au troisième alinéa du
présent article, pour lesquels, eu égard à
l’importance qu’ils revêtent pour la protection des
libertés, la régulation des activités économiques ou
le fonctionnement des services publics, la
nomination intervient après avis d’une commission
parlementaire constituée à cet effet. Elle détermine
les modalités selon lesquelles cet avis est émis.

Une Loi Organique Question

revenons au texte :

Citation :
Une loi organique fixe la liste des emplois,
autres que ceux mentionnés au troisième alinéa du
présent article

Que dit ce 3éme alinéa Question

Citation :
Les conseillers d'Etat, le grand chancelier de la
Légion d'honneur, les ambassadeurs et envoyés
extraordinaires, les conseillers maîtres à la Cour des
Comptes, les préfets, les représentants de l'Etat dans
les collectivités d'outre-mer régies par l'article 74 et en
Nouvelle-Calédonie, les officiers généraux, les
recteurs des académies, les directeurs des
administrations centrales sont nommés en Conseil des
ministres.

Une question se pose, dans quel but ce rajout, pour quelles nominations autres que celles de l'alinéa 3 Question

Si vous avez des éléments de réponse à m'apporter, n'hésitez pas.

A vous lire.

A suivre................

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: rèforme   Sam 3 Mai - 8:34

Réforme,voici la mienne :

Le président élu pour 6 ans non renouvelable.

Pas de premier ministre.

Plus de sénat.

la proportionnelle.

La cours des comptes à tout pouvoir pour appliquer des sanctions.

la restauration du rôle du parlement.

Développer le rôle du citoyens.

Garantir la transparence de l"ètat.

Graver dans la constitution l"interdiction du déficit de fonctionnement du budget de l'Etat.

Sur convocations du parlement, parvote des deux tiers, le président doit s"expliquer sur "sa politique".

Comme vous le savez , en ce qui concerne la France, ses milliers de lois, de textes, on y trouve, légalemment, une porte de sortie.

Tout comme pour la constitution, gauche, droite, vont faire une côte mal taillée.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 8:45

Vous devriez vous présenter Monsieur Frémondiére, mais nous ne sommes pas la pour discuter de "votre" réforme, mais de celle, qui actuellement, est en discussion, et qui met la France en danger.

Alors si vous avez des commentaire sur la dite réforme actuelle, n'hésitez pas à les formuler.

C'est d'ailleurs le but de ce sujet.

Donc, continuons a décortiquer cette "réforme" de démolition de notre constitution.

A vous lire.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 11:27

Chers camarades, il m'a été demandé de réagir sur le sujet. Je ne vais donc pas me géner sur ce que j'ai à dire.

1 La nation

Tout comme les autres nations européennes sont un accident de parcours au seins de la civilisation européenne. Sans cet accident, l'empire de Charlemagne aurait perduré, et vers l'an mille, l'europe aurait pris sa forme finale sur l'émisphére nord. Ceci concerne égallement les nations nées de l'extension de la civilisation européene et je pense aux usa,à la russie occidentale et non orientale, à l'australie ou l'afrique du sud, en ce qui concerne les populations blanches .

Alors que la gaulle se christianisait, au mépris de sa culture germano-celte, les peuples du nord choisissaient de suivre une autre voix, c'est celle du protestantisme. L'orthodoxie étant une séparration de l'église latine, parce que les peuples non latin de culture. les nations sont donc née d'une division d'interets dont les peuples ont trouvé "une raison " dans la religion.

Il importe donc de reprendre nos systémes de pensé, en dehors des clivages religieux. La connaissance de la mythologue nordique et surtout greque permet de reprendre ces bases phylosophique, et d'échapper aux tentacules de la pensé " unique la france ". Donc étudiez les livres !

2 L'europe, ou la mondialisation, il n'y a qu'un pas.

Les mondialistes du peuple trouve en elle une vision de paie entre eux, avec un systéme de partage. Chacun sait que l'histoire n'est pas fait de partage quand un peuple s'avére plus nombreux qu'un autre.

Les faibles disparaissent.

L'europe ethnique est possible car évidante, par sa culture, sa race, et c'est ce qui fait sa civilisation.

Les mondialistes qui sont aux commandes n'ont qu'une vision de profit, il continueront à vendre des armes car les luttes tribales seront toujours organisées par eux, pour leur profits. Les six millions de juifs tués par les nazis, le nazisme qui n'aurait pu exister grace au traité de Versaille qui interdisait à l'Allemagne de construire un arcenal militaro-industrielle. Ce même arcenal, construit avec l'argent de Bush et des banques Juives américaines.

3 Les nations

Comme la france devront se séparer vite des territoires conquis lors de l'épisode malheureux de la colonisation. Il n'est pas du ressorts des contribuables francais de contribuer financierement au confort de quelque uns, qui ne veulent pas travailler, et à qui quelque fonctionnaires et/ou élues ont tout donné sans compter, puisque c'est l'argent des autres qu'ils ont donné pendant 3/4 de ciecle !

De plus n'oublions pas que si les noirs se multiplie si vite, c'est grace à un médecin français qui les les vaxiné contre la malaria. Cette maladie avait permis à l'afrique pendant des siecles de porter des populations humaines, celon les ressources alimentaires disponible.

Il n'y a pas de civilisation africaine, à part l'episode egyptien. ce qui caracterise la civilisation c'est l'agriculture : elle suppose une cédentarisation et l'élévation d'une hiérarchie, fusse t elle jacobine pour la france. L'agriculture répond aux besoins alimentaires générés par la croissance démographique. La population dense, dans une civilisation génére un besoin de gestion des masses d'ou l'apparition des hiérarchies.

4 Pour l'heure la discution du viole de la constitution de la république n'est pas un sujet sur le quel je vais m'étendre. Le sujet que vous avez abordez n'est pas ininterressant, il s'agit du viole des lois de notre constitution. Mais c'est un sujet facile à résumer :
Le traité de mastrish inclu les textes 88- et suivant. C'est ainsi qu'il y a haute trahison. Tout comme Pétain, qui lui n'a pas trahis, les traitres seront condamné à Mort : Mitterand, Chirac, et Sarko et sans doute en 2012 Royal seront coupable. Le ploton sera de mise puisqu'un chef des armée dépend de la justice militaire.

5 L'heure actuelle est à la résistance, par la communication. il importe de communiquer sur les dangers à l'écoute des médias, des radios en particuliers. Je pense qu'il serait interessant pour radio courtoisie de vous compter parmis ses généreux donateurs ( 40€ la cotisation annuelle ).

Quelque soit votre encartage politique, mnr, fn ou id, nous devons nous autres électeurs avoir un comportement d'union. Les querelles de clocher au seins de notre famille ne sont plus tolérable. Nous avons ce devoirs envers nos ancetres !

Je vous recommande De garder le secret, et de vous préparer pour le jour J, en aucun cas vous lancer isolément dans des actions violant la loi. Nous sommes si peu que pour le jours J, chaque personne comptera, et derriere les murs vous serez isolé.

Conclusion : Je tiens à rappeller, que je suis sur orléans, je suis au bloc identitaire, j'ai 34ans, et qu'en aucun cas j'ai besoins de reférence sur l'histoire allemande car pour moi Pétain n'a pas trahis. Pas plus que le Général Gyrault ne méritait son limogeage politique de DE GAULLE.

Afin de comprendre cette opinion je vous invite à la commande de ceci :

http://www.priceminister.com/offer/buy/4181116/Jean-Dumont-Les-Grandes-Enigmes-De-L-Occupation-Editions-Cremille-A-Geneve-Livre.html

Biens à vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 11:42

Je viens de vous lire Alliance francaise, mais, votre texte, tout aussi intéressant qu'il peut l'être, est en quelque sorte hors sujet, et n' a rien à voir avec le thème qui nous préoccupe, j'ai demandé à tous les utilisateurs de commenter, de me donner leur avis sur, le texte de la commission Balladur-Lang, qui sert de support à la "réforme" de nos institutions, et vous, vous me faîte une propagande à la Göebbels.

Désolé de vous le dire, mais vous êtes à côté de la plaque.

A vous lire.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 13:09

Revenons un peu à l 'introduction

Introduction
Citation :
Aussi sont-ils en mesure d’affirmer que les textes qu’ils soumettent à
l’appréciation des pouvoirs publics ne procèdent pas d’une simple
juxtaposition de mesures distinctes les unes des autres. La combinaison de ces
dispositions n’est pas une addition. C’est un ensemble cohérent, qui propose
un changement institutionnel global et ambitieux. Le Comité est unanimement
convaincu qu’un tel changement est nécessaire. Il restera au Gouvernement à
apprécier dans quelle mesure, selon quelle procédure et dans quels délais il est
possible, et à soumettre ensuite ses projets au Parlement.

La commission tient à insister sur le fait que cette réforme est un ensemble cohérent.
Nous allons avons démontré l 'incohérence de ces propositions sur le fond en ce qui concerne la responsabilité d'un gouvernement irresponsable devant le parlement et l 'irresponsabilité d'un président garantie par la constitution elle même .

Citation :
Avant que le Gouvernement n’engage ses propres travaux sur le terrain
de la révision constitutionnelle,
le Comité croit devoir appeler son attention sur
un point important, afin de mieux l’éclairer sur les questions qu’il pose
.

Ici ,le comité Balladur reconnait l'ordre et l'orientation donnée aux propositions ,savamment dit sous la forme : éclairer le gouvernement sur les questions qu'il pose.
En clair la commission fait en sorte que les souhaits du président deviennent réalité par le biais d'une mascarade déguisée en commission(largement payée par les deniers du contribuables )


Citation :
L’évolution de la Ve République vers un régime de forme présidentielle
correspond au souhait de plusieurs des membres du Comité
qui pensent que si
les propositions de ce dernier étaient retenues, il suffirait de supprimer la
responsabilité du Gouvernement devant l’Assemblée nationale pour que la
nature du régime soit transformée dans le sens qu’ils espèrent, achevant ainsi
un processus engagé depuis 1962.].

Ici, la commission, elle même reconnait l'orientation donnée à ces propositions vers un régime présidentiel.Elle précise que des membres de la commission étaient d'ores et déjà , avant même que la dite commission ne commence à plancher sur le sujet, convaincus de l 'obligation de passer à un régime présidentiel .

Cela veut dire que parmi les membres de la commission , ils y avait , pour ne pas dire tous, nombre de membres qui n 'étaient pas là par hasard.Placés au sein de la commision par celui qui souhaite ce régime,, ces membres ont tout fait pour orienter le débat dans la bonne direction, c'est à dire celle souhaité par M Sarkozy , précisons -le pour que les citoyens comprennent bien le complot.


Citation :
Cependant, le Comité s’est trouvé unanime pour faire un choix clair : il
a décidé de situer ses propositions, nombreuses et importantes par l’ampleur
des améliorations qu’elles apportent à nos institutions, dans le cadre du
maintien de la responsabilité du Gouvernement devant le Parlement telle
qu’elle est prévue par la Constitution de 1958. C’est dans ce cadre qu’il a
défini ses propositions. C’est dans ce cadre qu’il faut les apprécier. Et le
Comité tient à souligner que, dans ce cadre même, les propositions qu’il
formule en faveur d’un renforcement des pouvoirs du Parlement et d’une
garantie accrue des droits et libertés des citoyens se traduisent toutes par une
limitation du pouvoir du Président de la République
.
Aussi ne fait-il aucun doute, dans l’esprit du Comité, que les mesures
de rééquilibrage et de modernisation des institutions qu’il propose seraient, si
elles recueillaient l’assentiment du pouvoir constituant, de nature à leur donner
plus de cohérence ainsi qu’un caractère plus démocratique.].

Ici, n 'est-ce pas , la commission prend les citoyens pour des imbéciles et tente de les endormir par des mots empruntés au meilleurs manuels de la propagande et de la manipulation.

Ce qui est le plus insultant, c'est que ce Comité de complices ose dire en toutes lettres
Citation :
:"..se traduisent toutes par une
limitation du pouvoir du Président de la République"

Et la cerise sur le gateau, la commission reconnait sa complicité:

Citation :
Aussi ne fait-il aucun doute, dans l’esprit du Comité, que les mesures
de rééquilibrage et de modernisation des institutions qu’il propose seraient, si
elles recueillaient l’assentiment du pouvoir constituant, de nature à leur donner
plus de cohérence ainsi qu’un caractère plus démocratique


Remarques : Nous faisons ce travail en tant que citoyen, mais si ce travail n 'est ni repris ,ni diffusé et ni envoyé en direction du citoyen , c'est comme si on p ....dans un violon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 13:35

Ferdjani a écrit:

Remarques : Nous faisons ce travail en tant que citoyen, mais si ce travail n 'est ni repris ,ni diffusé et ni envoyé en direction du citoyen , c'est comme si on p ....dans un violon Smile

Certes il y a de cela, reste aussi, à savoir si ça intéresse vraiment le citoyen, ce que nous écrivons, cependant, il nous reste un espoir Rolling Eyes :

- Institutions: le texte incomplet (Copé)

Citation :
"C'est une réforme qui pose beaucoup de sujets d'interrogation au sein des députés UMP", a-t-il reconnu à l'issue d'une réunion du groupe à l'Assemblée consacrée à ce projet de loi constitutionnelle.

Nous verrons bien, le 20 mai, s'il seront dans le même état d'âmes ces braves "dépités".

Revenons à l'analyse de cette proposition de "réforme".

Chapitre I - page 13 :

Les modifications de l’article 18 de la Constitution

Citation :
Texte en vigueur

Article 18
Le Président de la République communique
avec les deux assemblées du Parlement par des
messages qu'il fait lire et qui ne donnent lieu à aucun
débat.
Hors session, le Parlement est réuni
spécialement à cet effet.

Proposition du Comité

Citation :
Article 18

Le Président de la République peut prendre
la parole devant l’une ou l’autre des assemblées du
Parlement. Son allocution peut donner lieu à un
débat qui n’est suivi d’aucun vote.


Hors session, le Parlement est réuni
spécialement à cet effet.

Le Président de la République peut être
entendu à sa demande par une commission
parlementaire.

Question : qu'elle est l'utilité de cette modification, je me le demande, surtout si le débat n'est suivi d'aucun vote, un moyen comme un autre pour faire pression sur les parlementaires Question Question Question

A vous de me le dire.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 14:00

Citation :
Question : qu'elle est l'utilité de cette modification, je me le demande, surtout si le débat n'est suivi d'aucun vote, un moyen comme un autre pour faire pression sur les parlementaires

Façon de faire du spectacle en direction du peuple en lui faisant avaler la pilule du président qui monte au créneau et qui justifie sa politique .Tout cela c'est du cinéma.

Vous avez vu juste : faire pression sur l 'assemblée, monter qu'il n 'y a qu'un seul chef .Démonter que l 'assemblée doit écouter, palabrer si elle veut mais surtout qu'elle ne peut prendre aucune mesure de retorsion , ni aucune motion de censure contre le président qui sera irresponsable de la politique de la nation, tout en faisant croire au peuple entier que c'est lui le responsable.

En clair : Rien que le fait que le président s'exprime à l 'assemblée lui confère une position dominante et confirme à celui qui en douterait encore qu'il est intouchable et qu'il peut quant à lui dissoudre toute cette assemblée quand il veut .

Cest de la pression , intimidation, le tout déguisé en démocratie.
c'est une façon de démonter son pouvoir absolu .

C'est le régime présidentiel !
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 15:10

ATTENTION DANGER Exclamation

- Le PS se dit prêt à un compromis avec l'UMP sur les institutions

L'UMPS dans toute sa splendeur, mort aux traîtres à la France. Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 17:31

Démocrate a écrit:
ATTENTION DANGER Exclamation

- Le PS se dit prêt à un compromis avec l'UMP sur les institutions

L'UMPS dans toute sa splendeur, mort aux traîtres à la France. Twisted Evil


Plus que jamais c'est bonnet-blanc et blanc-bonnet : supprimons les partis politiques et vive la chienlit !

A bas l'ordre, l'honneteté et vive le FRIC !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Sam 3 Mai - 17:51

Mieux vaudrait écrire tout simplement : le président de la république a les pleins pouvoirs : décisionnaires et exécutifs.

Mais mieux vaudrait pour lui de se méfier de son premier ministre, tant que celui-ci a encore quelque pouvoir, une peau de banane pourrait très bien être glissée sous les pas du Sarko !

En bref, ce texte pondu par Balladur, maître du petit Sarko, est un véritable "foutage de gueule" (excusez la grossiéreté, je n'ai rien trouvé de mieux pour qualifier ce chiffon) et les français n'aimant pas lire, ils croiront tout ce que les médias leur diront et cela va aller très vite...

Nous allons pouvoir fêter les 40 ans de mai 68 dignement. Les jeunes qui croient encore que cette époque a constitué une grande avancée auront de longues années pour revoir leur copie.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Dim 4 Mai - 7:39

coccinelle a écrit:
Mieux vaudrait écrire tout simplement : le président de la république a les pleins pouvoirs : décisionnaires et exécutifs.

Avant de porter un jugement définitif, continuons notre analyse.

Je ne ferais pas de commentaire sur la modification de l'article 17 (page 19 et 20) qui statue sur le droit de grâce :

Citation :
Article 17

Le président de la République a le droit de faire
grâce après que le Conseil supérieur de la
magistrature a émis un avis sur la demande.

Par contre la modif de l'art. 16 (page 21) attire mon attention :

Déja cet article, en ce qui me concerne, est vraiment du foutage de gueule, car la Nation est en danger depuis belle lurette, ne fusse que par l'ingérence de l'Europe des technocrates de Bruxelles, cet article aurait du être aplliqué dès 1990.

Article 16.

Citation :
Lorsque les institutions de la République,
l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son
territoire
ou l'exécution de ses engagements
internationaux sont menacées d'une manière grave et
immédiate et que le fonctionnement régulier des
pouvoirs publics constitutionnels est interrompu
,

Voici la proposition n° 11 qui rajoute un aliéa à cet art. :

Citation :
Au terme d’un délai de trente jours, le
Conseil constitutionnel peut être saisi par soixante
députés ou soixante sénateurs aux fins d’apprécier
si les conditions fixées au premier alinéa demeurent
réunies. Il se prononce par un avis qu’il rend dans
les moindres délais. Il procède de lui-même à cet
examen après soixante jours d’exercice des
pouvoirs exceptionnels
et à tout moment au-delà.

Je tente de déchiffrer ce charabia et n'en trouve pas le sens, alors si quelqu'un peut m'expliquer ce que cela veut dire Question

Je passe sur la modification de l'art.36, qui concerne l'état de siége et l'état d'urgence , nous en avons eu un aperçu lors des émeutes ethniques de l'automne 2005.

Mon prochain commentaire concernera La procédure de révision constitutionnelle (art.89 - page 22).

A vous lire.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Dim 4 Mai - 10:04

Citation :
Citation:
Au terme d’un délai de trente jours, le
Conseil constitutionnel peut être saisi par soixante
députés ou soixante sénateurs aux fins d’apprécier
si les conditions fixées au premier alinéa demeurent
réunies. Il se prononce par un avis qu’il rend dans
les moindres délais
. Il procède de lui-même à cet
examen après soixante jours d’exercice des
pouvoirs exceptionnels et à tout moment au-delà.


Tout ce boucon pour rien . On fait croire que l'on renforce le rôle du parlement(ou ici ,on encadre le pouvoir du président) en rajoutant un alinéa à cet article, mais en fait il ne s'agit que d'un simple avis , sans plus, le président n'est pas obligé den tenir compte.

Par une volonté de renforcer le législatif(sic) lisez bien l 'article qui suit :
Article 36
L’état de siège et l’état d’urgence sont
décrétés en Conseil des ministres.
Leur prorogation au-delà de douze jours ne
peut être autorisée que par la loi.
Une loi organique définit ces régimes et
précise leurs conditions d’application.

On a réjouté au pouvoir du président l 'état d'urgence, c'est à dire la boite fourre-tout , qu'est-ce que l 'état d'urgence ? des grandes manifestations qui durent ? ou un peuple qui conteste en masse la politique du monsieur président ?
On peut tout faire avec ça .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Dim 4 Mai - 11:02

C'est bien ce que je disais : ce texte dit tout et son contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Dim 4 Mai - 11:12

coccinelle a écrit:
C'est bien ce que je disais : ce texte dit tout et son contraire !

C'est terrible, ce qui arrive au peuple français !

Où sont donc les Lepen, Les de villiers, les Dupont aignan, les megret, les Royal,les, les ,les ......?

Ce qui est grave, c'est cette réforme de la constitution, une fois adoptée, ne laissera plus qu'un seul choix au peuple : le pire des choix , celui qui consiste à quitter le chemein du combat démocratique et basculer dans celui de la violence.

Nous avons bien vu ce à quoi cela a conduit en 1789 .

Et peut être tant mieux que cela se passera ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   Dim 4 Mai - 15:20

S'il est bien une modification de notre constitution qui va dans le sens de l'idée que nous faisions depuis le début de notre analyse, c'est bien celle de l'art.89 dans le cadre de la procédure de révision constitutionnelle.

le texte initial :

Citation :
L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier Ministre et aux membres du Parlement.

Le projet ou la proposition de révision doit être voté par les deux assemblées en termes identiques. La révision est définitive après avoir été approuvée par référendum.

La proposition n°12 modifiant l'article 89 :

Citation :
L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier Ministre et aux membres du Parlement.

Lorsque le projet ou la proposition de révision a été voté par les deux assemblées en termes identiques, la révision est définitive après avoir été approuvée par un référendum organisé dans les six mois par le Président de la République.

Ben voyons, alors pourquoi l'imposteur Elyséen n'envisage pas de faire un référendum sur le Traité de Lisbonne, cela ne fait pas six mois qu'il a été adopté au congrés Question

Et à propos de la révision de notre constitution pourquoi ne pas faire un référendum, une fois le texte adopté par le prochain congrés (car il sera adopté, c'est sur).

C'est clair l'imposteur Elyséen trahit le peuple Français et la France, et de rejoindre Monsieur Ferdjani, où sont-ils passés les ardents défenseurs de la France, ils sont bien silencieux, n'est-il pas Twisted Evil Question

La lecture de ce 1er chapitre touche à sa fin, des pages 22 à 29, il est question de :

- Le temps de parole du Président de la République dans les médias (proposition n°13)

- Le budget de la Présidence de la République (proposition 14)

- Le nombre de mandats présidentiels (art.6 - aucune proposition de modification)

- Le parrainage des candidatures à l’élection présidentielle. ( de la fin de la page 24 à la fin de la page 26)

Je vous conseille de lire ces trois pages, particuliérement Monsieur Ferdjani, qui désire se représenter en 2012, car la c'est un guet à pan, une forfaiture, une imposture....., c'est flagrant de chez flagrant.

Citation :
Pour l’ensemble de ces raisons, le Comité a estimé nécessaire de
proposer un système de sélection des candidatures obéissant à des règles
d’inspiration différente et de nature à garantir que le choix des citoyens entre les différents candidats à la présidence de la République puisse se déroulerdans les meilleures conditions de dignité et d’efficacité, sans que ce choix soit perturbé par l’émergence d’une multiplicité de candidatures nuisant à la clarté de la campagne électorale et du scrutin.

Ben voyons, le libre choix des Français, ils s'en moquent Exclamation Twisted Evil

Les pages 27 28 29 - Des structures plus efficaces.

Il est question de :

- La composition du Gouvernement

- Les cabinets ministériels

- Le retour au Parlement des anciens ministres

- L’interdiction du cumul d’une fonction ministérielle et d’un mandat local

Pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion, je vous conseille de lire attentivement, et nous en reparlerons.

Voilà, le Chapitre I est terminé, nous traiterons plus tard, le Chapitre II :

- Un Parlement renforcé.

Bonne lecture et dans l'attente de vos commentaires.

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme des Institutions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme des Institutions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Resistance Nationale :: Les nouvelles de France et d'ailleurs :: "on en parle en France"-
Sauter vers: