Forum de la Resistance Nationale

Forum de la resistance face à la forfaiture de l'imposteur Elyséen actuel.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Est-ce la fin du Front National ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Est-ce la Fin du Front National
OUI
61%
 61% [ 11 ]
NON
33%
 33% [ 6 ]
Aucune Idée
6%
 6% [ 1 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 14:13

Je lis, j'entends, de ci de là que l'élection Présidentielle, la déroute des candidats FN aux législastives, marque la fin d'un mouvement qui n'avait qu'un but la défense de la France, tel que son Président la définisssait.

Il paraîtrait même que selon le baromètre OpinionWay pour Le Figaro, il serait temps pour Jean-Marie Le Pen de passer la main. 34% des personnes qui ont voté pour lui au premier tour de l'élection présidentielle souhaitent le voir se maintenir à la tête du Front national. Pour autant, les électeurs du FN ne sont que 22% à penser que leur parti est sur le déclin.

En ce qui me concerne, je ne suis pas du genre à tirer sur le Chef d'orchestre quand le dit orchestre joue faux.

La vie politique n'est pas un long fleuve tranquille, l'échec , la désillusion en sont une composante. L'électorat FN s'est laissé illusionner, mais il est là, intact, à nous les militants de le reconquérir, ce qui sera tâche aisée, car il s'apercevra tès vite qu'il a été floué.

En tant que militant actif, je ne laisse aucune place au découragement, persuadé que je suis que ces élections malheureuses pour notre mouvement, étaient nécessaires, et tel le phoenix nour renaîtrons de nos cendres.

Nous allons donc repartir à la conquête de notre électorat, en rassemblant tout notre énergie, en se dotant le moment venu de structures renforcées et d'une organisation renouvelée et dynamisée nécessaires à cette tâche.

D'autre part, il va falloir que nous nous fixions comme priorité de renouer avec l’engagement et l’enracinement militant, que nous soyons capables de défendre un projet ambitieux, réaliste et crédible, dans le respect de nos fondamentaux, de nos principes, de nos idées, mais modernisé, et adapté aux enjeux de ce début de vingt et unième siècle. Pour cela, il faudra que nous définissions une stratégie de conquête du pouvoir, que nous nous y tenions et que nous en mettions en œuvre les modalités avec rigueur et patience.

Pour conclure, je citerais mon Secrétaire départemental :

Citation :
Le Front National doit, malgré les difficultés financières que nous allons devoir affronter, inscrire son action dans une démarche résolument conquérante a vocation majoritaire, ce qui ne doit pas nous mener à l’enfermement ni à l’autisme. Nous avons tout pour réussir : des femmes et des hommes qui, au-delà de l’éternel syndicat de défense des positions acquises, ont toujours placé l’intérêt national avant leur confort et leurs avantages personnels ; un corps de doctrine fondé sur le bon sens et les lois naturelles, ce qui n’exclut ni le pragmatisme ni la prise en compte des évolutions inévitables ; une foi qui nous habite en cette France dont nous savons qu’elle est aussi un principe spirituel ; un courant de sympathie à notre égard qui se développe dans les profondeurs du pays et qu’accompagne pour le renforcer un glissement de plus en plus fort de la société vers nos positions ; des cadres formés et aguerris par des années de combat politique dans l’opposition ; des talents avérés où encore sous-exploités dont nous pouvons et pourrons être fiers.

Il y aura moins, beaucoup moins d’argent ; moins, beaucoup moins de moyens… Et alors ? Nous ferons avec ce que nous aurons et nous le ferons peut être mieux. Les élections municipales et cantonales qui s’approchent doivent constituer pour nous des objectifs majeurs, susceptibles de nous permettre dès 2008 de retisser un maillage politique national, d’autant que le reflux sarkozyste aura commencé.

Nulle place chez nous pour le découragement.

Au travail !

Jean-François Touzé

Alors retroussons nos manches, car si nous avons perdu une bataille, la guerre contre les anti-France, n'est pas finie Evil or Very Mad

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: fn   Ven 15 Juin - 14:38

On ne dit jamais :

C'est la fin des verts
C'est la fin des communistes
C'est la fin du ps

Pour moi le fn a de beaux jours devent lui, il parle vrai, et dit tout haut ce que pense la majorité de français Twisted Evil

J'ai fait un pari, si marine est élue, je pars chez mon frère en Guadeloupe

Il faut dire que j"ai peur de l"avion.
Revenir en haut Aller en bas
Leipzige
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 14:38

J'ai mis oui.

J'ai du mal à voir comment le FN pourra rebondir.

Il va finir comme le BZÖ de Jörg Haider
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 14:53

Leipziger a écrit:
J'ai mis oui.

J'ai du mal à voir comment le FN pourra rebondir.

Il va finir comme le BZÖ de Jörg Haider

Je ne le penses pas, il y un potentiel FN en France, il nous suffit d'être à son écoute, et d'éviter de commettre certaines erreurs, qui ont fait des deux élections que nous venons de vivre, un Waterloo.

Il va se tenir, prochainement, un congré National, en Novembre je crois, et du changement, il va y en avoir, ne fusses qu'au Paquebot, où, certains "fonctionnaires", vont sentir passer le vent de la réforme Twisted Evil

Qui vivra, verra, n'est-ce pas Question Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Leipzige
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 14:59

Le potentiel électoral du FPÖ-BZÖ était encore plus gros que celui du FN (28% des voix en 1999)

Mais le parti a été miné par les querelles internes.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 15:04

Leipziger a écrit:
Le potentiel électoral du FPÖ-BZÖ était encore plus gros que celui du FN (28% des voix en 1999)

Mais le parti a été miné par les querelles internes.

C'est exact, mais cela ne se passera pas au FN, je suis bien placé pour vous en parler, Leipziger, car étant très proche de mon secrétaire départemental qui de plus est membre du bureau politique, je puis vous assurer que beaucoup de choses vont changer, qui feront que nous retrouverons un vrai Front National Twisted Evil

Soyez en persuadé Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: ___ fin du FN ...   Ven 15 Juin - 15:05

*
*
*
___ je ne crois pas à la fin du Front, des querelles internes, il y en aura, mais je crois que les frontistes sauront se prononcer pour un nouveau meneur . Car il est vrai que JMLP, sans être sénile, est en fin de carrière . Il appartient aux frontistes, et à eux seuls, de faire perdurer ce mouvement qui à toute ma sympathie Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 15:18

le_mercenaire a écrit:
*
*
*
___ je ne crois pas à la fin du Front, des querelles internes, il y en aura, mais je crois que les frontistes sauront se prononcer pour un nouveau meneur . Car il est vrai que JMLP, sans être sénile, est en fin de carrière . Il appartient aux frontistes, et à eux seuls, de faire perdurer ce mouvement qui à toute ma sympathie Exclamation

Exact, car il est prévu, que les militants de base, comme moi, aient leur mot à dire, Jean Marie LE PEN, ne l'oublions pas est le Fondateur de notre mouvement, et rien que pour cela, nous lui devons le respect.

Il n'est pas question de le reléguer "aux archives", il a encore de beaux jours devant lui, par contre, il en est qui ont cru pouvoir le leurrer, qui iront pointer au chömage Twisted Evil

Je vous tiendrais au courant, de ce qui va se passer, et je puis vous dire dès maintenant, NON ce n'est pas la Fin du Front National Evil or Very Mad

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Marc L
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 17:53

Je ne suis pas devin, mais je crois malheureusement que oui, c'est la fin de Front National. Crying or Very sad

Il y a un cercle vicieux, en ce moment, qui fait que plus les scores du Front National baissent, moins les gens votent pour lui. Il baisse donc encore plus.

Sans compter les tendances qui vont s'affronter au grand jour au moment de la succession. Il y aura d'ailleurs un grand risque de nouvelles divisions, avec la création de nouveaux groupuscules du genre MNR. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Ven 15 Juin - 18:08

Marc L a écrit:
Je ne suis pas devin, mais je crois malheureusement que oui, c'est la fin de Front National. Crying or Very sad

Il y a un cercle vicieux, en ce moment, qui fait que plus les scores du Front National baissent, moins les gens votent pour lui. Il baisse donc encore plus.

Sans compter les tendances qui vont s'affronter au grand jour au moment de la succession. Il y aura d'ailleurs un grand risque de nouvelles divisions, avec la création de nouveaux groupuscules du genre MNR. Evil or Very Mad

Marc, dites vous simplement que ce n'est qu'une mauvaise passe, sachant que notre électorat à été leurré, ne baissez pas les bras, le combat continue, et je puis vous affirmer que nous en sortirons vainqueurs, foi de militant Twisted Evil

Demain, nous ferons comprendre aux Français que nous avions raison Twisted Evil

Salut nationaliste et patriotique à votre endroit !

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 16 Juin - 13:24

A mon humble avis, le FN est mort si Marine prend la suite de son père, grâce ou à cause d'elle le FN est dans l'état que l'on voit. Elle aurait voulu aider Sarko qu'elle ne s'y serait pas pris autrement...


Seul Goldnisch peut prendre la suite, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 16 Juin - 16:18

coccinelle a écrit:
A mon humble avis, le FN est mort si Marine prend la suite de son père, grâce ou à cause d'elle le FN est dans l'état que l'on voit. Elle aurait voulu aider Sarko qu'elle ne s'y serait pas pris autrement...

Seul Goldnisch peut prendre la suite, à mon sens.

Attendons le congrés qu se déroulera cet automne, et nous verrons bien où nous en sommes !

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Mar 19 Juin - 9:05

Le secrétaire départemental de Seine Maritime, et membre du bureau politique du Front National, communique :

Citation :
NON LE FRONT NATIONAL N'EST PAS MORT !


Pourquoi le taire ? C’est bien un petit désastre électoral que vient de subir le Front National. Personne, à vrai dire, ne pouvait ignorer, conformément à la logique institutionnelle renforcée depuis l’adoption du quinquennat, logique qui veut que l’on donne une majorité au Président nouvellement élu, qu’il serait difficile, six semaines seulement après l’échec de la Présidentielle , de s’opposer à la force redoutable de la mécanique sarkozienne.

Il serait cependant illusoire de rejeter la responsabilité de notre défaite sur de seuls éléments extérieurs – le talent de Sarkozy, son OPA électorale sur notre électorat, le vote « utile » face à Ségolène Royal, le retour d’un discours décomplexé dans la bouche d’un dirigeant de droite – comme il serait vain de se réfugier dans l’idée confortable et rassurante que le Front, finalement, ne traverserait qu’une mauvaise passe due aux circonstances dont il suffirait d’attendre qu’elles se transforment pour que se dégage un ciel provisoirement couvert.

Je ne doute pas que Nicolas Sarkozy décevra et que ses promesses, comme dans le poème de Victor Hugo, « s’envoleront là où va le vent des plaines ». Je ne suis pas sûr que le balancier reviendra pour autant vers nous de façon si automatique que le croient certains de mes amis, tant que nous n’aurons pas convaincu nos électeurs de l’utilité intacte du vote FN, autrement dit tant qu’ils ne percevront pas les signaux de ce qu’il faut bien appeler une refondation. Le statu quo, voilà l’ennemi !

Nous avons, il est vrai, gagné la bataille des idées. Ces mots longtemps tabous, ces concepts interdits, maniés par le Front National depuis plus de trente ans, sont aujourd’hui traduits dans le vocabulaire vernaculaire de la plupart des responsables politiques de notre pays, à commencer, bien sûr, par ceux de la majorité présidentielle : immigration, insécurité, dislocation sociale, délocalisations… Ces maux que nous avons été les seuls, « vox clamentis in deserto », à dénoncer sont désormais désignés comme autant de fléaux à combattre en priorité. Je ne doute d’ailleurs pas que, s’il existait une seule chance pour que le Chef de l’Etat et son Gouvernement apportent les solutions nécessaires à la reconstruction nationale, pas un seul dirigeant, pas un seul militant, pas un seul adhérent du Front National ne regretteraient que d’autres qu’eux soient en capacité de rendre à la France sa prospérité, de garantir son unité, de rétablir sa souveraineté.

Nous n’y croyons pas. Et c’est parce que nous n’y croyons pas que nous devons réfléchir à ce qui vient de se passer afin d’en tirer les leçons.

C’est à l’évidence une vraie crise de confiance qui s’est installée entre les électeurs et le Front National, même si j’estime quant à moi qu’elle n’est que passagère et largement due à la pratique politique de la Cinquième République et à la loi électorale. Une crise tout de même qu’a accélérée la récupération faite par Nicolas Sarkozy de nos thèmes et de nos mots, mais qui couvait depuis plusieurs années, sans doute depuis 2002. Qui a oublié les conditions effroyables dans lesquelles s’est déroulé le second tour de l’élection Présidentielle ? C’est ce happening général anti-Le Pen organisé quinze jours durant par le système tout entier qui a, incontestablement, conduit de nombreux sympathisants à penser que, décidément, seul contre tous, le Front ne parviendrait jamais à surmonter ses handicaps et que la voie du pouvoir lui était interdite. A quoi bon, dans ces conditions, voter pour un parti dont la fonction tribunicienne et protestataire s’émoussait et dès lors que la mise en œuvre des solutions qu’il préconisait semblait lui échapper ? La voie était ouverte pour que fonctionne pleinement le 22 avril dernier la méthode Sarkozy et que les électeurs se tournent vers un horizon plus immédiat, tandis qu’aux Législatives une grande partie d’entre eux se réfugiaient d’autant plus facilement dans l’abstention que les commentateurs n’avaient cessé de tympaniser les électeurs pendant toute la campagne, finissant de les convaincre que, le Front étant dans l’incapacité d’obtenir des élus, mieux valait finalement rester chez soi.

Je le répète, cette confiance ne nous est pas refusée par la seule magie d’un illusionniste de talent. Sans doute n’avons-nous qu’insuffisamment pu répondre à l’attente populaire et n’avons-nous pas su nous doter de structures et d’une organisation à la mesure de nos ambitions. L’échec de ces Législatives peut et doit donc susciter en nos rangs un réflexe salvateur.

Je dis, en effet, que cette confiance égarée sinon perdue, nous pouvons la retrouver.

Nous le ferons aux cinq conditions que j’ai déjà eu l’occasion de formuler dans un édito précédent. Entre l’inconvénient qu’il y a à se répéter et celui de n’être pas entendu, il n’y a pas à hésiter. Je les reformule donc ici :

La première est que nous rassemblions toutes nos énergies, dans le respect des sensibilités de chacun et sans exclusives sinon celle qu’exige l’efficacité politique. Dans les combats politiques à venir, nous avons besoin de toutes et de tous.

La deuxième est que nous nous dotions le moment venu de structures rénovées, d’une méthode d’action repensée et de l’organisation redynamisée nécessaires à cette tâche.

La troisième est que nous nous fixions comme priorité de renouer avec l’engagement et l’enracinement militants qui furent notre seule richesse dans les années de traversée du désert et qui constituent cet esprit frontiste que beaucoup alors nous enviaient. C’est ce travail d’implantation mené par Steeve Briois dans le Pas-de-Calais, allié à la notoriété personnelle de Marine Le Pen et à une campagne de terrain acharnée, qui ont permis le succès relatif mais succès quand même d’Hénin-Beaumont.

La quatrième est que nous définissions une stratégie de reconquête de l’électorat, que nous nous y tenions et que nous en mettions en œuvre les modalités avec rigueur et patience.

La cinquième est que nous soyons capables de défendre un projet ambitieux, réaliste et crédible, dans le respect de nos fondamentaux, de nos principes, de nos idées force, mais modernisé et adapté aux enjeux de ce nouveau siècle en nous efforçant aussi de sortir de la confusion et en renouant avec notre identité politique : la droite nationale et populaire.

J’ajoute que, dans ce travail de reconstruction, nous devrons tenir compte des initiatives locales et identitaires qui se font jour, dans la mesure où celles-ci ne remettent pas en cause l’existence nationale de la France.

Le Front National doit, malgré les difficultés financières que nous allons devoir affronter, inscrire son action dans une démarche résolument conquérante à vocation majoritaire, en refusant l’enfermement, la nostalgie et l’autisme. Nous avons tout pour réussir : des femmes et des hommes qui, au-delà de l’éternel syndicat de défense des positions acquises, ont toujours placé l’intérêt national avant leur confort et leurs avantages personnels ; un corps de doctrine fondé sur le bon sens et les lois naturelles, ce qui n’exclut ni le pragmatisme ni la prise en compte des évolutions inévitables ; une foi qui nous habite en cette France dont nous savons qu’elle est aussi un principe spirituel menacé aujourd’hui comme ce ne fut que rarement le cas dans notre Histoire par la dissolution morale et par l’évidente menace sur notre civilisation de l’islam conquérant, du planétarisme mercantile ou de l’internationalisme postcommuniste ; un courant de sympathie à notre égard qui, paradoxalement, se développe dans les profondeurs du pays et qu’accompagne pour le renforcer un glissement de plus en plus fort de la société vers nos positions ; des cadres formés et aguerris par des années de combat politique dans l’opposition ; des talents avérés ou encore sous-exploités dont nous pouvons et pourrons être fiers.

Il y aura pour un temps, moins, beaucoup moins d’argent ; peut-être encore moins d’invitations médiatiques qu’auparavant ; moins, beaucoup moins de moyens… Et alors ? Nous ferons avec ce que nous aurons et nous le ferons peut-être mieux. Ceux qui, comme moi, ont connu le Front du début des années 80 se souviennent que nous devions acheter, personnellement, nos affiches pour coller, les timbres pour répondre aux demandes de docs que nous recevions rue Bernouilli, et que personne, jamais, n’aurait eu l’audace de demander un remboursement de plein d’essence quand nous devions aller prêter main forte à telle ou telle fédération.

Nulle place donc pour le découragement. Les élections municipales et cantonales qui s’approchent doivent constituer pour nous des objectifs majeurs, susceptibles de nous permettre dès 2008 de retisser un maillage politique national.

Pour cela, il importe qu’au Congrès de novembre à Bordeaux, Jean-Marie Le Pen soit réélu à l’unanimité à la tête du Front National pour un nouveau mandat qui devra être celui de la refondation, de la reconstruction et, sans doute, de la transition.

Jean-François Touzé



Si vous avez une, des opinions à formuler, n'hésitez pas à la faire Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: fn   Mar 19 Juin - 11:00

Très bonne analyse, cependant si le FN se réforme, il faut qu'il s"adapte au monde réel et fasse monter au créneau de nombreuses femmes avec Marine.

Le peuple se fout des problèmes extérieurs, ce qu'il veut entendre est simple :

Comment régler les probèmes dus à l'immigration, ceux de l'èconomie, des retraites, des déficits en tout genre.

Lorsque l'on voit le score de Marine c"est un FORMIDABLE succès,
la trahison de la droite la plus bête du monde a encore frappée.

Et n'en déplaise a certain, le grand lobby de France a plaidé pour le Front républicain Twisted Evil

Il est vrai que le PC est un modèle pour notre pays Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Mer 20 Juin - 10:07

Moi ce qui m'écoeure le plus c'est que JMLP ai répondu à l'invitation du Naboléon Sarközy 1er, et je commence à partager l'opinion de certaines personnes au FN, il serait temps qu'il prenne sa retraite, avant qu'il ne commette d'autres erreurs fatales pour notre mouvement Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Invité
Invité



MessageSujet: ___ savoir-vivre ...   Mer 20 Juin - 12:27

Démocrate a écrit:
Moi ce qui m'écoeure le plus c'est que JMLP ai répondu à l'invitation du Naboléon Sarközy 1er, et je commence à partager l'opinion de certaines personnes au FN, il serait temps qu'il prenne sa retraite, avant qu'il ne commette d'autres erreurs fatales pour notre mouvement Twisted Evil
*
*
*
___ Ce que je lui reprocherai n'est pas d'avoir répondu à cette "invitation", mais qu'il serrera la main d'un "serpent venimeux" affraid Twisted Evil
*
___ Son savoir-vivre lui interdit de ne pas répondre favorablement à cette invitation
Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: fn   Mer 20 Juin - 15:00

lepen n"est pas le genre de la chaise vide
mittèrend,chirac le voyait en secret

la c"est au grand jours,j"espère que le dialogue fut courtois et franc
le fn est un grand partie

il a le droit a la parole"en déplaise a certain
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Mer 20 Juin - 15:23

Moi, je lui reproche d'avoir répondu à cette "invitation venimeuse", je le prend comme une traîtrise, il est temps que sa sénilité JMLP, s'en aille.

j'ai pris une décision, et j'en ai averti mon secrétaire local, je ne veux plus rien avoir à faire de près où de loin, avec ce F.N. qui, hélas Exclamation , est effectivement mort Twisted Evil

Souhaitant qu'il y ait un jour un vrai résistant, nationaliste, patriote qui nous réunisse à nouveau Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
papy38
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Mer 20 Juin - 15:37

Quand même !!! Vous en avez mis du temps pour enfin comprendre !

Il y a un mois déjà, j'évoquais ici, les incertitudes concernant la politique de Le Pen !! Et vous me preniez pour un débile.

- Personnellement je n'ai jamais pardonné au dirigeants du FN d'avoir pris dans ses rangs, l'ex communiste Alain Soral ! INADMISSIBLE ! Bernard Anthony l'avait écris dans son blog .

Et pour conclure, tant qu'il n'y aura pas une personne capable et responsable pour reprendre le flambeau, avec le fameux slogan tombé en déssuétude : "Main propre tête haute" Je ne mettrais plus les pieds dans un bureau de vote ! Hug j'ai dit ! Car jamais je ne donnerai ma voix à un parti de la bande des 4 - JAMAIS !
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Mer 20 Juin - 15:39

papy38 a écrit:
Quand même !!! Vous en avez mis du temps pour enfin comprendre !

Il y a un mois déjà, j'évoquais ici, les incertitudes concernant la politique de Le Pen !! Et vous me preniez pour un débile.

- Personnellement je n'ai jamais pardonné au dirigeants du FN d'avoir pris dans ses rangs, l'ex communiste Alain Soral ! INADMISSIBLE ! Bernard Anthony l'avait écris dans son blog .

Et pour conclure, tant qu'il n'y aura pas une personne capable et responsable pour reprendre le flambeau, avec le fameux slogan tombé en déssuétude : "Main propre tête haute" Je ne mettrais plus les pieds dans un bureau de vote ! Hug j'ai dit !

Je ne peux que faire mon "méa culpa" auprés de vous, mais sachez que je suis fortement meurtri, car trop c'est trop Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 23 Juin - 8:20

D'autant plus meurtri aprés avoir entendu et lu ce qui suit :

- Page d'accueil du FN

- SOS FRONT NATIONAL : souscription nationale

C'est d'un pitoyable, d'en arriver à la mendicité.

D'autant plus pitoyable, qu'au Paquebot, il est des bons à rien qui émargent grassement, que JMLP commence à faire le ménage autour de lui, cela lui fera faire des économies Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
papy38
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 23 Juin - 9:00

Démocrate a écrit:
D'autant plus pitoyable, qu'au Paquebot, il est des bons à rien qui émargent grassement, que JMLP commence à faire le ménage autour de lui, cela lui fera faire des économies Twisted Evil

- Je ne vous le fais pas dire ! Et il y a du ménage à faire !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 23 Juin - 10:19

L'idéal serait de refonder un mouvement national pur et dur Twisted Evil , mais qui mettre à sa tête Question et surtout comment faire pour le créer et rassembler les déçus du FN, du MNR, du MPF Question

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
FIFE
Invité



MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 23 Juin - 13:28

Mais non, pourquoi voulais tu qu'il refuse l'invitation !

Les électeurs du FN qui se sont laissé tenter par le vote Sarkozy ne vont pas tarder à le regretter, certains même le regrette déjà....

De même que certains électeurs UMP, furieux de voir la composition du gouvernement pourraient bien nous rejoindre... ou du moins, voter pour nous!
Revenir en haut Aller en bas
Démocrate
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2750
Age : 67
Localisation : FRANCE EN PERIL
Emploi : Redresseur de Démocratie
Loisirs : La Politique
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   Sam 23 Juin - 13:42

FIFE a écrit:
Mais non, pourquoi voulais tu qu'il refuse l'invitation !

Les électeurs du FN qui se sont laissé tenter par le vote Sarkozy ne vont pas tarder à le regretter, certains même le regrette déjà....

De même que certains électeurs UMP, furieux de voir la composition du gouvernement pourraient bien nous rejoindre... ou du moins, voter pour nous!

Je n'entends que ça , "des regrets", sauf que le hic, il est de taille, nous en avons pris pour cinq ans, et je vois vraiment pas comment nous pourrions éviter le désastre annoncé, à moins d'abattre qui vous savez Twisted Evil

_________________
Démocrate
La France et les Français d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdelaresistancen.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-ce la fin du Front National ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce la fin du Front National ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Resistance Nationale :: Les nouvelles de France et d'ailleurs :: "on en parle en France"-
Sauter vers: